Midi de la Poésie – poèmes d’épitrochasmes

Le 26 mars, les lecteurs de la biblio ont assisté au Midi de la Poésie qui présentait le « Discours de la servitude volontaire » d’Etienne de la Boétie. En écho à ce discours, l’atelier poétique qui suivait le Midi les a encouragés à écrire des poèmes d’épitrochasmes (figure de style fondée sur une accumulation de mots courts et expressifs, fréquemment utilisée dans l’invective).

Trois jours

Poème écrit en hommage à Abdellatif Laabi

De langue universelle, de rencontre, de partage, de rêves, d’ambitions

De « je » qui peuvent tout penser

Je suis beau, gentil, joli, aimable

De mers sans pollution

Je suis libre, curieux, fou, attentif

Trois jours

D’utopies pour un monde meilleur

Trois jours de langue universelle, de rencontres, de partage, de partage des rêves et des ambitions, de bien-être, de sourire, d’émerveillement, de paix

Trêve, rêve, amour, fête

Pour trois jours

Article 5

Poème écrit en hommage à la charte du Mandem

Ces hommes qui s’organisent, se fédèrent, s’arbitrent, transmettent des règles et de la tolérance

Les chasseurs, poètes, chercheurs, rêveurs,

Déclarent que chacun est amoureux

Déclarent que chaque membre de la cité est libre de la quitter, de même, toute personne est libre de la rejoindre.

Les chasseurs, poètes, chercheurs, rêveurs, amoureux, les marcheurs, les joyeux et les impatients déclarent

Que chacun, chacune est libre, libre de venir, libre de partir, libre de parler et libre de se taire,

Les chasseurs, poètes, chercheurs, rêveurs, amoureux, les marcheurs, les joyeux et les impatients déclarent

Que chacun, chacune est libre.

Notre utopie

un monde sans haine, sans guerre, sans chef, sans tyran. Des chefs inexistants, des frontières supprimées, des maladies guéries, des hommes libres, heureux, un monde merveilleux !